GONE, T1

6/18/2015



Titre: GONE, T1
Auteur: Michael Grant

FormatBroché (PKJ)
Date de sortie: 2015

Imaginez. En plein cours d'histoire, ils sont en train de prendre des notes quand tout à coup... plus de professeur ! Affolés, ils sortent de classe et se rendent compte qu'il n'y a plus aucun adulte. Comme s'ils s'étaient évaporés. En fait, tous les êtres humains de plus de 15 ans ont disparu. Plus incroyable encore, ceux qui restent développent des super-pouvoirs mais ils ne parviennent pas encore à les maîtriser.Cette aventure extraordinaire est arrivée à Sam, 14 ans, et à tous les enfants de la petite ville californienne de Perdido. Passé la première période d'euphorie, les enfants doivent maintenant s'organiser pour survivre. Qui va s'occuper des bébés et des malades ? Comment trouver de la nourriture ? Autant de questions vitales à résoudre en urgence ! Sam devient malgré lui l'un des responsables de l'organisation mais, bien vite, il va devoir affronter d'autres chefs de bandes, aux idées beaucoup plus sombres.



» Pourquoi ce livre: On m'a dit que si j'ai aimé la série Maze Runner, où les enfants devaient se débrouiller tous seuls, alors j'allais adoré cette série là. Et donc, comme c'était à ma disposition, je me suis dite pourquoi pas.

» Mon avis: J'ai eu du mal à accrocher au début. Trop mal, car c'était le chaos, et Sam jouait les héros et tout était trop flou, et les action de Sam étaient juste prévisibles.

Mais puis, je suis parvenue à y rentrer. Et là... je n'ai remis le livre qu'après 400 pages de lectures. Voilà, ça dit tout. C'était captivant. Le livre m'a mise dans tous mes états. J'étais à bout de nerfs, je rongeais mes ongles inconsciemment.

Le roman est écrit à la troisième personne. Et ça ne suis pas nécessairement les mêmes personnages, le même côté, le même temps. Eh! ça fait très longtemps depuis une lecture pareille, quelle soulagement, de relire quelque chose du genre. On sait alors beaucoup plus de ce que le personnage principal connaît. C'est comme regarder un film.

Et les différents personnages sont introduits petits à petits dans l'histoire, quelques uns à propos desquels on se pose la question "qu'est-ce que ça va ajouter à l'histoire au fait?" mais après, ils se révèlent très importants. C'est ça ce qui me plaît le plus. Et surtout la manière par laquelle les histoires se relient, soit quand les personnages se rencontres (le cas de Lana et les enfants de Perdido Beach) ou la découverte de l'histoire derrière de nouveaux personnages après leur introduction à l'action. Je pense que ça m'a beaucoup marquée, je sais pas.


Les personnages qui constituent l'histoire, c'est des gosses, tous âgés de moins 15 ans. Certains ont des pouvoirs, plus ou moins puissants, d'autres n'en ont pas, mais c'est pas la guerre entre les normaux et les dégénérés. L'action et les tactiques de guerre -guerre menée par des gamins de presque 15 ans au plus, ok?- font la base du roman. Les complots, les pièges, les faillites et les triomphes... L'espoir et la volonté aussi.

Les valeurs morales sont au rendez-vous, de l'amitié à l'amour, de la fidélité -soit au bon côté ou au côté vilain- à la trahison, les différents états psychiques des enfants qui se trouvent une arme à la main avec seul le choix de tuer un autre humain pour survivre.

Je dirais que, sans plagiarisme, ce roman invite les amoureux de L'Epreuve (Maze Runner) pour voir comment des enfants se débrouillent lorsqu'ils se trouvent seuls dans un monde sans adultes face à des créatures et des mystères dangereux, et les amoureux de Hunger Games pour assister à la comparaison entre ceux qui veulent mourir nobles, aux mains propres, et ceux qui préfèrent survivre, même si ça coûte la vie de quelqu'un d'autre.

Les personnages sont très très attachants, ainsi que très variés, et même les ennemis sont charmants! (Vous comprenez, hein, on aime Luke dans Percy Jackson, et Draco dans Harry Potter quand même...) Il y a même les méchants-pas-trop-méchants qui participent aux complots, vous voyez, mais puis ils freinent un peu pour éviter de laisser les choses aller trop loin. J'aime cette présence, un peu, euh, rassurante?

J'ai aimé, la fin est satisfaisante, ce n'est pas vraiment une conclusion mais c'est pas un cliffhanger, c'est plutôt une fin ouverte. Lirai-je la suite? CERTAINEMENT, pourquoi? Parce que ce livre vous pousse à découvrir ce qui se passera après. Parce qu'on sait que ça s'arrête pas là, le roman éveille en moi la curiosité!

J'allais oublier. Chaque chapitre affiche un compte à rebours, ce qui contribue aussi à vous pousser à lire, "qu'est-ce qui se passe si l'heure sonne? qu'est-ce qu'on attend". Plein à découvrir.


« - Moi j'ai toujours voulu connaître l'identité de mes vrais parents.
- Laisse moi deviner: en réalité, tu es un sorcier élevé par des Moldus. »

» Bref: Univers original, personnages attachants. Très bon!
Vivement la suite, mais pour le moment, 
je dois poursuivre la série Heroes of Olympus.

» Ma note: 18/20

Vous pourriez aimer

0 petits mots ♥

La Webmiss

Ma photo
Nessrine, 19 ans. J'aime lire, dormir, manger et chroniquer. Abonnez-vous!

Instagram

Collaboration sur Booktube