The Lunar Chronicles, T3: Cress

6/28/2016

« Even in the future, there are damsels in distress. »

Titre: Cress (The Lunar Chronicles, #3)

Autrice: Marissa Meyer
Format: EPUB Pages: 560 Sortie: 2014
Synopsis:

Cinder et le capitaine Thorne se sont enfuis aux côtés de Scarlet et de Loup. Le groupe rebelle projette de renverser la reine Levana et son armée. Mais, le seul espoir de la résistance réside dans Cress, qui, emprisonnée dans un satellite depuis l'enfance avec ses écrans pour seule compagnie, est devenue un hacker imbattable. Malheureusement, la reine Levana a d'autres projets pour elle, et libérer la jeune fille pourrait bien leur coûter cher...


Déconseillé pour ceux qui n'ont pas lu Cinder et Scarlet, peut contenir des spoilers bien que vagues et indirects.

» Ma chronique: Faut savoir que cette chronique est particulière, car je suis très très amoureuse du conte de Raiponce, et Cress est un personnage basé sur cette princesse là, donc... une chronique très subjective vous attend.

Ok. Waouh! Qu'est-ce que je viens de lire, là? Une merveille!

Par où commencer? Les personnages, qui deviennent plus attachants au fil des pages? Ou l'aventure qui ne cesse de devenir plus haletante avec chaque chapitre? Ou l'écriture qui prend davantage de beauté? La structure et l'intrigue qui se complexifient au fur et à mesure?

On enchaîne dans ce tome pour joindre une autre pièce à l'aventure de Cinder et Scarlet; une nouvelle héroïne s'ajoute au team: Cress, une lunaire à laquelle on s'est introduit depuis le premier tome, donc du coup ça vous donne une sensation de "ah, elle est familière cette fille".

Cress est la programmeuse que Sybil Mira a emprisonné dans un satellite et que le team de Cinder va sauver. Bien sûr, ce ne sera pas sans prix; ils ont payé cher: Scarlet a été enlevée par Mira; Wolf  a été manipulé par cette thaumaturge, en vain, et s'est fait gravement blessé; Cress et Thorne sont perdus. Cinder se trouve seule avec Iko, le système de leur navette spatiale; un Wolf inconscient et incapable de l'aider; et un inconnu, le pilote de Sybil Mira, dont la loyauté est encore floue. Bref. C'est la catastrophe. Une grave tournure d’événements se suit.

Pour pouvoir survivre, le charmant capitaine Thorn doit coopérer avec Cress, une fille hyper sympa et spontanée, qui n'a rencontré personne autre que Sybil depuis bien longtemps, donc est naturellement très bizarre et ne sait pas comment se comporter avec les autres; socialement maladroite. Elle est également dotée d'une très grande beauté, puisqu'elle est lunaire. Une petite romance très douce prend naissance entre eux deux. Elle, une demoiselle en détresse qui attendait le héro qui la fera sortir de sa tour.. Lui, un voleur charmant qui se vante de ses accomplissements, un criminel recherché par TOUTES LES AUTORITÉS, un arnaqueur très rusé, bref; tout sauf héro.

Puisque j'aime beaucoup le film et le conte de Raiponce, j'ai beaucoup aimé ces petits moments où on peu identifier l'histoire de Cress au conte original.

 

Le plus drôle, c'est Cinder. En absence de Scarlet, Wolf est plus dangereux que jamais; même si Cinder peut le calmer en contrôlant ses émotions, elle choisit souvent de ne pas le faire, de crainte de devenir comme Levana. Donc, pour éviter de l'énerver, elle prend d'extrêmes précautions lorsqu'elle est avec lui sous un même toit. À voir sa manière avec lui, on penserait que Wolf est contaminé d'Ebola ou quoi. C'était très marrant, enfin pour moi, de voir comment Cinder le traitait. Vous savez que vous touchez un truc inconnu avec une baguette ou un bâton juste pour tester sans avoir un contact direct? Leur interaction ressemblait à ça.

Vous savez lorsque vous vous attachez trop à un personnage fictif? Que ça devient un peu dangereux? Je pense à Cinder tout le temps. C'est hallucinant, qu'est-ce que je peux m'effondre lorsqu'elle fait n'importe quoi! Et lorsque les autres personnages la décrivent... ah je pense que je suis amoureuse de Cinder finalement.

J'avoue avoir eu mal à accrocher au début. J'ai laissé traîné le livre pendant quand même un long moment. Mais au final, quand j'y suis rentrée, j'ai été complètement captivée.

La prévisibilité dont on souffrait dans le premier tome, qui s'est atténuée dans le deuxième, est complètement absente dans celui-ci. L'histoire ne cesse de nous jeter des surprises, un bouquin riche en rebondissements! Et l'écrituuuuuure! Et le vocabulaaaiiiire! Au fait, ça fait un temps que je cherchais une expression qui décrit le son qu'on fait avec la langue "tsk tsk tsk" et je l'ai trouvé dans ce bouquin.. Cinq minutes de pure joie aahah!

Puisque les personnages s'accumulent, l'histoire se complexifie. On suit le point de vue de chacun, donc parfois c'est dur de se rappeler ou j'ai laissé ce personnage ou l'autre. Ce qui m'attriste, c'est de ne pas avoir assez de Kai et de Scarlet. Mais je pense que ce n'est pas injuste; à chaque personnage son propre moment de gloire et l'importance de son intervention prend lieu pendant des moments calculés avec très grande précision.

Ce qui est le plus intéressant c'est l'évolution des éléments de l'histoire. Les caractères des personnages comme l'univers, se déploient petit à petit. Au début, Cress est une fille naïve et trop innocente. Puis, suite à son parcours; après avoir traversé le désert, après être trahie et enlevée et après avoir presque mouru, elle a beaucoup mûri. Elle reste tout aussi gentille, mais elle devient très courageuse et très intelligente. Et THORNE les gens! Ce n'est plus un égoïste...il commence à avoir un peu de chaleur d'altruisme..et la petite romance qui prend naissance. Qu'est-ce que ça me fait rêver!

J'en arrive enfin à Levana; on suit parfois ce qui se passe avec elle, on commence à la comprendre et à la détester encore plus. Au cours de ces chapitres, ceux qui la concernent, on découvre aussi Artimisia, la capitale de Luna, une beauté stupéfiante!

Ce monde, créé par Marissa Meyer, continue à se développer; et avec chaque détail ajouté, je tombe encore amoureuse de notre Terre. Et à chaque fois je comprends que même avec cette paix établie, après une 4ème guerre mondiale, on se trouve encore face à des actes inhumains, comme le traitement des cyborgs et tout... Je suis fascinée par cet univers magnifique!

» Pour vous donner envie:

« Maybe there isn’t such a thing as fate. Maybe it’s just the opportunities we’re given, and what we do with them. I’m beginning to think that maybe great, epic romances don’t just happen. We have to make them ourselves. »

« She dreamed of deep soul connections and passionate kisses and daring escapades. She was certain that he simply had to meet her, just once, and he would feel the same way. It would be like those epic love affairs that exploded into existence and burned white hot for all eternity. The type of love that time and distance and even death couldn’t separate. »

« When she was a child, the witch locked her away 
in a tower that had neither doors nor stairs. »

« I’m going to Luna, and I’m going to start a revolution. »

« “Captain?" - "Yeah?"
"Do you think it was destiny that brought us together?"
He squinted and, after a thoughtful moment, shook his head. 
"No. I'm pretty sure it was Cinder.” »

» Dream cast:



Evanna Lynch dans le rôle de Cress

Kwon Sang Woo dans le rôle de Konn Torin
(cet acteur est l'un de mes acteurs coréens préféré, je sais il est supposé être chinois mais je n'y connais rien aux acteurs chinois...)
Tom Felton dans le rôle de Jacin

» Bref: Malgré le démarrage lent, l'autrice a fait preuve d'une riche imagination en donnant à l'histoire une direction bourrée d'humour, de romance, d'aventure et de surprises. Énorme coup de cœur
» Ma note: 19.5/20
» Ce qu'en disent les autres:

Lecture commune avec MyBookClub



 

Vous pourriez aimer

1 petits mots ♥

  1. Evanna Lynch dans le rôle de Cress ♥
    Franchement, j'adore ton casting :)

    RépondreSupprimer

La Webmiss

Ma photo
Nessrine, 19 ans. J'aime lire, dormir, manger et chroniquer. Abonnez-vous!

Instagram

Collaboration sur Booktube