The Lunar Chronicles, T4: Winter

7/28/2016

« She was prettier than a bouquet of roses and crazier than a headless chicken. »


Titre: Winter (The Lunar Chronicles, #4)
Auteure: Marissa Meyer
Format: EPUB Pages: 824 Sortie: 2015

Synopsis:

Cinder et le capitaine Thorne se sont enfuis aux côtés de Scarlet et de Loup. Le groupe rebelle projette de renverser la reine Levana et son armée. Mais, le seul espoir de la résistance réside dans Cress, qui, emprisonnée dans un satellite depuis l'enfance avec ses écrans pour seule compagnie, est devenue un hacker imbattable. Malheureusement, la reine Levana a d'autres projets pour elle, et libérer la jeune fille pourrait bien leur coûter cher...




Déconseillé pour ceux qui n'ont pas lu Cinder, Scarlet et Cress,
peut contenir des spoilers bien que vagues et indirects.

» Ma chronique: Comment vous dire? Ça me cause beaucoup de peine d'atteindre la fin de cette superbe saga. Comment vous dire? J'ai rêvé de mes personnages deux nuits successives avant et après avoir achevé ce livre et donc la série. Comment  vous dire? Je suis tellement marquée par cette saga et je pense que je m'y remettrai pas très bientôt.

Bien sûr, ça ne veut pas dire que ce tome est sans faute. En effet, je l'ai aimé moins que celui qui le précède, qui était un grand coup de cœur.

Winter est le quatrième et dernier tome de la saga Les Chroniques Lunaires. Je l'ai moins aimé parce qu'il est moins riche en action. Le rythme et l'intensité diminuent malheureusement pour moi, et parfois on ressent la longueur de ce livre. A cause de plusieurs choses.

On peut commencer par les passages répétitifs, surtout ceux qui tournent autour Winter au cours de ses crises psychologiques. Ou le fait que le plan suivi par Cinder et son équipe pour sauver le monde m'a paru plutôt enfantin; l'équipe fait des va-et-vient un peu partout, ils se trouvent prisonniers, ils s'en sortent, ils sont de nouveau capturé, leur cachette n'est pas assez discrète, Cinder n'est pas assez convaincante comme leader d'un rébellion; ils sont dans le palais, ils courent de part et d'autre comme si tous les agents de sécurité royale sont si stupides.

Le plan n'est pas assez concret et on ressent que c'est une bande d'adolescents qui se jettent au danger alors que les représentants des pays Terriens, adultes et matures se la coulent douce.

La fin est bonne, mais pas assez. Je trouve que l'auteure aurait pu écrire une fin qui serait à la hauteur de cette superbe saga en éliminant un ou deux personnages principaux et en évitant la fin clichée et trop heureuse, que j'ai trouvée personnellement vide et superficielle.

Toutefois!! j'ai aimé ma lecture. On est introduit finalement au dernier morceau du puzzle, Winter, qui est la princesse Lunaire dotée d'une grande beauté. C'est le personnage inspiré du conte Blanche-Neige, où la Reine Levana joue le rôle de la vilaine de ce conte ainsi que le danger suprême de tous les autres contes. Les intrigues s'entrecoupent finalement, chacun remplit sa tâche de son côté et la vue globale est juste extraordinaire!

On est enfin sur la lune, dans la ville de Luna, régné par Levana. C'est un petit pays qui m'a rappelé le monde de Hunger Games: le palais royal est entouré par un petit quartier luxueux, et tout le reste est réservé aux esclaves de Levana, les gens qui ont moins de pouvoir, et donc doivent travailler plus pour nourrir le "Capitol".

J'aurais aimé un peu plus de description de ce monde, mais ça aurait fait du tome insupportablement long. Donc... je crois que c'est excusable.

Ce qui m'a marquée le plus c'est la psychologie, notamment de Levana et Wolf. Ce dernier qui sort du cliché "personnage hybride" pour se confronter soi-même et choisir le côté sur lequel il aimerait agir, bien que ce n'est pas totalement gagné puisqu'il est génétiquement altéré, donc victime de son propre corps.

Quant au personnage de Levana, il est mis à nu. On le découvre petit à petit et on comprend le pourquoi du comment. La Reine ne déteste pas Cinder gratuitement et l'auteure nous explique un peu plus sur le passé commun de ces deux-là. C'est une vilaine digne de respect franchement, je l'admire; bien que j'aime la détester, tout simplement parce qu'elle modélise la motivation pour atteindre ces fins et pour se faire respecter.

Pour finir, je dois dire que la couverture de la VF de ce tome m'a agacée parce qu'à plusieurs reprises Winter est décrite comme extrêmement belle, à la peau noire et sombre. Je ne comprends pas quelle partie de noire et sombre les éditeurs de PKJ n'ont pas compris...

Ceci étant dit, j'ai aimé rentrer dans cet univers riche et bien construit et j'ai aimé vivre cette aventure avec ces personnages aussi hilarants l'un que l'autre.

» Pour vous donner envie:

« Broken isn't the same as unfixable. »

« You may be an idiot, but I assure you, you’re quite a lovable one. »

« Fear was a weakness in the court. 
Much better to act unperturbed.
Much safer to act crazy, when in doubt »

» Dream cast:

 


Zendaya dans le rôle de Iko

Amandla Stenberg dans le rôle de Winter


 
Cole Sprouse dans le rôle de Aimery | Maggie Smith dans le rôle de Maha Kelsey

» Bref: Je veux encore traîner plus longtemps dans ce superbe monde créé par Marissa Meyer, c'est juste énorme!
» Ma note: 17/20

» Ce qu'en disent les autres:
Lecture commune avec MyBookClub


 

Vous pourriez aimer

0 petits mots ♥

La Webmiss

Ma photo
Nessrine, 19 ans. J'aime lire, dormir, manger et chroniquer. Abonnez-vous!

Instagram

Collaboration sur Booktube