GONE, T2: La faim

8/16/2015



Titre: GONE, T2: La faim
Auteur: Michael Grant

Format: Paperback Pages: 672
Date de sortie: 2010


Cela fait trois mois que les enfants de la petite ville californienne de Perdido Beach sont piégés dans une bulle qu'ils ont baptisée la Zone. Trois mois que tous les habitants de plus de 15 ans ont disparu. La nourriture commence à manquer, la famine s'annonce et personne n'a de solution. Bientôt des dissensions éclatent entre les "mutants", qui développent des pouvoirs surnaturels, et les "normaux". Le chaos s'installe en ville. Sans compter qu'un danger bien plus terrible menace les habitants de la Zone. L'Ombre, une créature inquiétante terrée dans les collines, appelle ses serviteurs. Elle s'est réveillée. Et elle a faim.


» Pourquoi ce livre?: J'ai adoré le tome 1, la chronique ici, et il devait y avoir une suite, et je m'y suis attaquée!

» Mon avis: Je suis traumatisée. Ça vous arrive d'être fatigué à force de vous faire obliger de terminer un livre?? C'est ce que je ressens.

Jamais dans ma vie je n'ai lu un livre aussi louuuuurrd , j'en peux plus.

Je ne sais pas où est allé le style d'écriture vive du premier tome. Les personnages deviennent trop irritants, je comprends qu'ils sont affamés, mais c'est pas ça. Ils sont plus intéressants. Sam est trop boiteux, et l'en veux à lui-même trop, que je peux plus éprouver de la sympathie envers lui, et j'ai parfois l'idée qu'il ne mérite pas être le protagoniste de cette histoire. Et puis, toutes les filles, TOUTES, sont faibles, pour dire, aucune n'a l'esprit de guerre/bataille/héroïne, comment résumer... des Bella Swan partout, voilà, elles ont toujours besoin de protection, et elles sont une sorte de cadeau? pour les leaders des deux côtés.

Et le déroulement de l'histoire va trop lentement que j'oublie déjà c'est quoi leur problème au fait. J'ai l'impression que toute cette lecture n'aboutira à rien.

Le tome 1 était très promettant, et là, La Faim n'est vraiment pas à la hauteur, c'est une grosse déception.

Ça pouvait être beaucoup moins long, parce que, de 600 pages, environ 200 pages renfèrment un vrai progrès dans l'histoire. Et il y a un grand déséquilibre de valeurs, 90% injustice, accidents, torture, faim, catastrophes, mal, créatures noires et seulement 10% de bons résultats, absence totale des situations là où on pense ah on sourit malgré le mal, on a des amis autour de nous et tout ça. NAN MAIS! Et ce tout petit pourcentage de bonnes choses ne récompense pas tout le mal qu'ils ont dû subir et toute ma patience.


» En bref: Très décourageant, je ne sais pas si je poursuivrai la série.

» Ma note: 10/20 

Vous pourriez aimer

2 petits mots ♥

  1. C'est une saga que j'avais commencé, mais je ne sais plus vraiment à quel tome je m'étais arrêtée... Ta chronique ne me motive pas tellement à m'y remettre, même si je compte quand même le faire un jour ^^

    RépondreSupprimer
  2. Je compte poursuivre la série, moi aussi, mais pas maintenant, pas après cette déception

    RépondreSupprimer

La Webmiss

Ma photo
Nessrine, 19 ans. J'aime lire, dormir, manger et chroniquer. Abonnez-vous!

Instagram

Collaboration sur Booktube